1945 : L’Alsace

ORDRE DE BATAILLE DE LA PREMIÈRE DIVISION FRANçAISE LIBRE

BATAILLE D’ALSACE
JANVIER 1945
COMMANDANT LA 1ère DFL Général garbay
ETAT-MAJOR : COMPAGNIE DE Q.G. 50 LIEUTENANT OLIVIER
Première Brigade
etat-major colonel delange
1e Bataillon de Commandement COMMANDANT ArnauLT
1e Bataillon de Légion Etrangère COMMANDANt De Sairigné
2e Bataillon de Légion Etrangère COMMANDANT Morel
3e Bataillon de Légion Etrangère COMMANDANT Lalande
Bataillon de Marche n°11 CAPITAINE Boucard
Deuxième Brigade
Etat-Major colonel Bavière
2e Bataillon de Commandement COMMANDANT Galibert
Bataillon de Marche n°4 COMMANDANT Buttin
Bataillon de Marche n°5 COMMANDANT Hautefeuille
22e Bataillon Nord-Africain COMMANDANT Bertrand
Quatrième Brigade
Etat-Major ColONEL Raynal
4e Bataillon de Commandement COMMANDANT Fournier
Bataillon de Marche n°21 COMMANDANT Dives
Bataillon de Marche n°24 COMMANDANT Coffinier
BIMP COMMANDANT Magendie
1e Régiment d’Artillerie
+ PELOTON D’AVIATION LÉGÈRE D’OBSERVATION
COLONEL Bert
CAPITAINE PALAMINY
1e Régiment de Fusiliers-Marins (reconnaissance) CAPITAINE DE CORVETTE De Morsier
21ème groupe d’artillerie de dca commandant lanlo
1e Bataillon du Génie LIEUTENANT-COLONEL Tissier
1e Bataillon de Transmissions COMMANDANT Piette
1e Détachement de Circulation Routière CAPITAINE PONS
1e Escadron du Train COMMANDANT Dulau
Intendance Divisionnaire INTENDANT Perrat
Groupe d’Exploitation Divisionnaire CAPITAINE De Guillebon
9e Compagnie de Réparation Divisionnaire LIEUTENANT Banel
1e Bataillon Médical MéDECIN LIEUTENANT-COLONEL Le Bihan
Ambulance chirurgicale légère MÉDECIN LIEUTENANT-COLONEL Crenn
Hôpital de Campagne HADFIELD-SPEARS Médecin colonel Vernier
Services divers (1) Matériel, parcs, trésor, poste, prévôté, justice militaire, aumônerie, dépôts, centres d’instruction, etc... Mis à la disposition de la D.F.L. : 8ème Régiment de Chasseurs d’Afrique (Colonel Simon) 155e Groupe d’Artillerie (Commandant Schneider).

Soit au total (après les pertes dans les Vosges) : 13 207 hommes.

Période du 31 décembre 1944 au 2 février 1945.

C’est dans des conditions particulièrement mauvaises que la Première Division Française Libre va prendre position en Alsace le premier jour de cette année 1945.

Le froid est intense (moins 150 à 20°). Les pertes ont été sensibles dans les Vosges et la Division, forte à son arrivée en Italie de 18 347 hommes, n’aligne plus maintenant que 13 207 combattants. Les troupes coloniales aguerries ont été relevées par des F.F.I. remplis de bonne volonté mais sans expérience. Le matériel est à bout de souffle. Les Allemands sont à proximité de leurs bases. Le secteur attribué à la 1D.F.L. est démesurément étendu au sud de Strasbourg à cause de la pénurie des troupes alliées dans cette région.

La 1e D.F.L s’installe de Piobsheim à Ostheim, sur 52 kilomètres, à partir du 31 décembre 1944, au moment où les Allemands se préparent à lancer leur attaque pour reprendre Strasbourg par un mouvement en pince.

Le 10 janvier 1945, les hommes de la 1e D.F.L. arrêtent de justesse les chars allemands à 25 km au sud de Strasbourg.

La lutte est acharnée dans tout le secteur. Le B.M 24 est encerclé et anéanti, le 11 dans le village d’Obenheim. Enfin, le 14 janvier, la dernière tentative d’Hitler pour reprendre l’initiative sombre dans l’impuissance.

Il ne reste plus aux troupes de la 1e Armée Française qu’à réduire la poche de Colmar. Pour ce faire, la 1e D.F.L se déplace au sud et s’établit, le 17 janvier dans la région de Sélestat.

Le 20, la bataille se déclenche avec violence, le 23, la D.F.L. se bat sur tout son front. Le 30 janvier les Français Libres sont maîtres d’Elsenheim et d’Ohnenheim on se bat à la mitraillette dans les bois environnants. Un Combat Command de la 2e D.B. (Commandant Vézinet) épaule la Division ainsi que les chasseurs de chars du 8e R.C.A. (Colonel Simon).

Le 1e février 1945, les Fusiliers Marins atteignent le Rhin devant Sasbach. Le 2, la D.F.L borde le fleuve depuis Rhinan jusqu’à Artzenheim. Colmar est libéré par la 1e Armée Française et le 2e Corps d’Armée Américain. L’Alsace est totalement nettoyée.

En savoir plus

Les articles de cette rubrique :

Navigation