Intendance divisionnaire

Intendance Divisionnaire Groupe d’Exploitation n°1


Voir la fiche

Les insignes (ils furent en effet deux car le G.E.D.1 et le G.E.D. 2 possédèrent chacun le leur) furent dessinés e réalisés à Damas au cours de l’année 1942. Au moins pour le G.E.D. 2, une nouvelle frappe fut réalisée au Caire, sans doute aussi en 1942. Plus tard l’emblème era reris par le G.E.D. ; cette fois le chiffre sera bien entendu supprimé, et la croix de Lorraine rouge sera remplacée par l’insigne de la 1e D.F.L. Ce nouveau modèle fut frappé sans doute en 1944 en France.

(Les Français Libres et leurs emblèmes par B. Le Marec, ed. Lavauzelle).

L’HISTORIQUE

Un élément d’Intendance fut constitué à Londres en août 1940 avec des métropolitains venant du Corps expéditionnaire de Norvège (Intendant BOUTON, Adjudant FOUSSAT, Sergent NEVEU) ou de France directement (Lieutenant GARNET, Lieutenant de GUILLEBON, Lieutenant payeur André MONTEIL-MAURY).

Répartis sur le S/S Pennland et le S/S Westernland ils se retrouvent à DOUALA et assument avec l’Intendance locale dirigée par l’Intendant BERNARD le ravitaillement des troupes qui rallièrent le GABON à la France Libre.

25 décembre 1940 - Embarquement d’une partie de la Brigade Française d’Orient sur le S/S Cap des Palmes et le S/S Touareg. L’intendance de la Brigade se retrouve au complet à FREETOWN à bord du S/S Neuralia.

FREETOWN, DURBAN, PORT-SOUDAN puis SUAKIN, l’Intendance commence à ravitailler la brigade, on lui attribue 5 légionnaires italiens qui devaient constituer le plus efficace et le plus sûr encadrement du Groupe d’exploitation pendant toutes les campagnes à venir.

La jonction légion-B.M.3 s’effectue à KUB-KUB en ERYTHREE et le G.E s’appuie sur la 101e Compagnie du Train (Lieutenant DULAU) pour assurer sa mission de ravitaillement.

Départ de MASSAOUA le 2 mai sur le S/S Paul Doumer à destination de KANTARA en Egypte et arrivée à QASTINA en Palestine.

L’Intendance s’étoffe des officiers partis de Syrie (Lieutenant BREUER, KANTOR) et de sous-officiers et hommes du Bataillon de Chypre (Paul-Daniel CHABANNES).

La Brigade d’Orient s’était muée en une grande unité et elle participe à la prise de DAMAS le 20 juin.

L’implantation des services français dans la capitale syrienne nous assure, grâce aux Lieutenant PERRAT, une solide base de ravitaillement pour les troupes qui continuent às e battre jusqu’au 14 juillet sur la route d’ALEP.

La première Brigade Française Libre s’ébranle le 28 décembre 1941, en direction de la PALESTINE. L’Intendance commandée par l’Intendant BOUTON est dotée d’un secrétariat (Lieutenant de BOYSSON, Adjudant PHILOSOPH) et de véhicules.

Le 1e Groupe d’Exploitation de 12 camions et d’une soixantaine d’hommes encadrés par les Capitaines de GUILLEBON et LUXEUIL et les Sous-officiers : ORUS, MARTINEAU, LEICHNER, ZANELLO et ceux déjà cités.

Le payeur POISSON avait remplacé MONTEIL-MAURU.

Pendant la bataille de BIR-HAKEIM, la deuxième Brigade est venue rejoindre la première et l’Intendant PERRAT prend le commandement de l’ensemble des deux embryons d’intendance et des deux groupe d’exploitation après EL ALAMEIN.

Ils seront fondus en une entité divisionnaire à GAMBUT près de TOBROUK

Le G.E est alors confié au Lieutenant FOUSSAT qui a cédé sa place à ZOUARA au Lieutenant BERTRAND pour rejoindre la Légion Etrangère. Celui-ci a donc commandé le Groupe d’Exploitation pendant les campagnes d’Italie et de France jusqu’à la fin des hostilités en 1945.

H. DE GUILLEBON

Navigation