Cérémonies du 9 novembre 2014

La Fondation de la France Libre et l’ADFL main dans la main pour les célébrations du 9 novembre 2014.

Ce dimanche 9 novembre, la Fondation et l’Amicale se sont retrouvées au pont Bir Hakeim pour commémorer les morts de la 1e DFL et plus spécialement celle du général Diego Brosset.

Le ciel était bleu, un rayon de soleil nous réchauffait et nombreux étaient les fidèles rassemblés devant la statue de Brosset. On pouvait voir M. le Député-Maire du XVe arrondissement, Henri Brosset, le général Cuche, président de la Fondation du Maréchal Leclerc de Hauteclocque, Bernard de Gaulle, neveu du général, et de nombreux amis, parfois venus de loin. Noël Murati, président de l’ADFL et Thierry Terrier, vice-président de la Fondation de la France Libre, étaient là.

Avec plaisir, nous avons bénéficié de la présence de la musique de la ville de Paray-Ville-Poste, dans l’Essonne, accompagnée de deux élus de la commune.

Les traditions étaient bien maintenues : nos fidèles porte-drapeaux, Marcel Barbary, Marius Olive, Yves Ropars, étaient venus de Bordeaux, Marseille, de province et des environs de Paris. Même Antoine Maniscalco, fatigué, qui avait confié son drapeau à Patrice Armspasch, était là, accompagné de son épouse Marie-Thérèse.

Une brève cérémonie recueillie s’est tenue devant la statue du général Brosset, avec les dépôts de gerbe de la mairie de Paray-Vieille Poste, de la Fondation de la France Libre et de l’ADFL.

Puis nous nous sommes déplacés sur le pont Bir Hakeim pour un nouvel hommage aux morts de Bir Hakeim. De nouvelles gerbes furent déposées devant la plaque au pied de la statue ailée.

Le groupe s’est ensuite déplacé sur les Champs Elysées, au pied de l’imposante statue du général De Gaulle, où d’autres amis nous avaient rejoints. Toujours accompagnés de la musique de Paray-Vieille-Poste, nous avons déposé une gerbe au nom de la commune de Paray-Vieille-Poste, puis les anciens de la RATP ont déposé leur gerbe comme chaque année, et enfin, le Fondation de la France Libre et l’ADFL. Le maître de cérémonies était Michel Judde.

L’assistance, recueillie, venue célébrer l’anniversaire de la mort du général De Gaulle entonna la Marseillaise, sous le regard étonné mais heureux des badeaux du dimanche et des touristes qui passaient par là.

A la fin de ces belles cérémonies, une quarantaine d’entre nous se sont retrouvés chez Françoise, au terminal Air France des Invalides pour un délicieux et convivial repas, organisé de main de maître par Yvette Buttin-Quelen, aussi parfaite dans son rôle d’hôtesse que dans celui de secrétaire générale de l’ADFL.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont permis que cette journée soit de nouveau un succès.

Cérémonie 9 novembre

Quelques photos.

Télécharger
2014-11-09_photos_site-1-64207.pdf