L’Ordre de la Libération et la DFL

Fred MOORE, ancien du RMSM de la 1e D.F.L

est l’actuel Chancelier de l’Ordre de la Libération

(1 de la DFL)

L’ORDRE DE LA LIBERATION

L’Ordre de la Libération a été fondé par le Général de GAULLE le 16 novembre 1940 pour récompenser les personnes et les collectivités militaires ou civiles " qui se seront signalées d’une manière exceptionnelle dans l’oeuvre de la libération de la France et de son Empire ".

Dans les circonstances du moment - alors que la France était envahie- que seuls des volontaires rassemblés autour du Général de GAULLE combattaient et luttaient à l’extérieur et à l’intérieur pour sauver l’honneur du Pays, - la création de l’Ordre de la Libération, aux caractéristiques très particulières, était hautement motivée.

1 061 Croix de la Libération ont été attribuées.

Les villes de PARIS, NANTES, GRENOBLE, VASSIEUX EN VERCORS et l’Ile de SEIN sont Compagnons . Ce sont elles dont les armoiries figurent sur la carte ci dessus.

18 Unités d’élite sont Compagnons et portent à leur drapeau le ruban de l’Ordre de la Libération.

238 Compagnons ont été nommés à titre posthume . Beaucoup sont tombés au cours des combats, sont morts au service de la France, des suites de leurs blessures ou des sévices subis dans les camps de déportation.

6 femmes : Bertie ALBRECHT, Laure DIEBOLD, Emilienne EVRARD-MOREAU, Marie HACKIN, Marcelle HENRY et Simone MICHEL-LEVY ont été nommées Compagnons de la Libération.

Du noir du deuil au vert de l’espérance...

La Croix de la Libération, seulement attribuée sur avis du Conseil de l’Ordre, n’a été accordée que par décret signé par le Général de GAULLE, Grand Maître de l’Ordre.

Certains Compagnons de la Libération ont occupé les plus éminentes fonctions ou ont atteint les plus hauts grades dans nos Armées ; d’autres ont été des soldats ou des résistants modestes ; tous se considèrent comme égaux entre eux. Il n’y a pas de hiérarchie dans l’Ordre.

La devise de l’Ordre est : PATRIAM SERVANDO VICTORIAM TULIT  (En servant la Patrie, il a rencontré la victoire)

Nous vous proposons de prendre connaissance de l’article établi par Monsieur JACHEET, Délégué départemental de la France Libre du Loiret , et validé par le Conservateur de l’Ordre de la Libération, Monsieur Vladimir TROUPLIN .

Cet article a été publié sur le site de la commune de Boigny sur Bionne en relation avec l’hommage rendu à André THOREAU, Compagnon de la Libération et ancien de la 1e D.F.L, le 8 mai 2010 :

La Croix relate sur son site les circonstances qui ont conduit à l’appellation "COMPAGNON DE LA LIBERATION" par le Général de Gaulle :

"L’expression Compagnon de la Libération date d’octobre 1940. Le général de Gaulle est alors à Douala, au Cameroun, où il visite des Français libres qui ont été blessés dans la tentative ratée de rallier Dakar à la cause. Parmi eux : le capitaine de vaisseau Thierry d’Argenlieu, à qui il confie vouloir créer une récompense pour ceux des nôtres qui se seront signalés .

Cet insigne ne pouvant être la Légion d’honneur, il pense à un insigne original délivré par un ordre spécifique. Dans un premier temps, il envisage un ordre des croisés de la Libération . Mais le juriste René Cassin, chargé de rédiger les statuts de la nouvelle institution, lui conseille le terme moins désuet de compagnon. Ce qu’il accepte."

LES COMPAGNONS DE LA LIBERATION ISSUS DE LA 1e DFL

Environ 1/3 des Compagnons de la Libération ont appartenu à la 1e D.F.L.

Consultez ci dessous la liste des Compagnons de la Libération dans laquelle ont été mis en évidence les Compagnons issus de la 1e DFL, la date à laquelle ils ont reçu ce titre, l’unité d’appartenance et le grade atteint à cette date.

Ces renseignements ont été établis par le croisement de la liste officielle des Compagnons sur le site de l’Ordre de la Libération avec l’Annuaire de la 1e DFL.

Merci de nous signaler toute erreur éventuelle...

Accédez sur le Blog Division francaise libre à :

BIBLIOGRAPHIE

L’Ordre de la Libération, 1, Revue Espoir, n°105 janvier 1996
L’Ordre de la Libération, 2 , Revue Espoir , n°106 mars 1996
Dictionnaire des compagnons de la Libération TROUPLIN Vladimir ELYTIS
Les Compagnons de la longue marche BOUVIER Georges M. 
1 061 compagnons : histoire des compagnons de la Libération  (830 p) Jean-Christophe Perrin 2000
Les Compagnons de la Libération. résister à vingt ans WEIL Henri Privat

Articles sur les compagnons de la Libération sur le blog de Henri Weill "Ainsi va le monde"

 
Navigation