Le Groupement des Tcherkesses

Origine

Mars 2011 - L’histoire du ralliement d’une partie des escadrons Tcherkesses en Syrie, sous la bannière du Colonel Collet a marqué les esprits de la France Libre et de la DFL. Nous rendons ici hommage à ces combattants qui nous livrent, à l’instar du Régiment de Marche des Spahis Marocains, les images des derniers cavaliers au cœur des combats de la 2e guerre mondiale.

Chefs de corps

Général LEGENTILHOMME

Général COLLET

Lieutenant Paul ODDO

Lieutenant Nicolas ROUMIANTZOFF

Officier Charles BRICOGNE

Officier Alfred PILLAFORT

Opérations

  1. 1941 : La Syrie

Citations

22 MAI 1941

PROCLAMATION DE COLLET A IRBID

« Français, officiers, sous-officiers, soldats de l’Armée du Levant ;
Tous, au lendemain de l’armistice, nous étions décidés à défendre farouchement le Levant.

Nos chefs l’ont maintes fois proclamé depuis. Dentz en a pris l’engagement solennel dès son arrivée et nous avait convaincus de sa décision.

Or, le 12 mai, quoiqu’on ait voulu le dissimuler longtemps, des avions allemands se posaient sur nos aérodromes et se ravitaillaient en essence et en munitions.

Les jours suivants des trains français conduisirent vers Tell Kotchek les armes de nos dépôts dont les allemands faisaient don au gouvernement de Bagdad en lutte avec l’Angleterre.

On nous a dit, devant notre émoi, qu’il ne s’agissait que d’atterrissages forcés, comme si ce grossier mensonge pouvait apaiser nos consciences. On accusait par contre l’Angleterre d’actes d’hostilité flagrante et injustifiée.

L’honneur nous commande de ne rien entreprendre contre nos anciens alliés nous disait le maréchal Pétain le 8 mai. Pensait-on le 12 mai que vous aviez l’oubli si facile ou faisait-on si peu de cas de votre honneur ? »