Old Dean Camp

"La vie de château n’a qu’un temps et le 1er novembre nous quittons nos villas pour Old Dean Camp. Ce camp, placé sous les ordres du colonel Renouard, est construit sur un plateau. Les baraquements, « les Bidons », sont disposés tout autour d’un immense terrain vague destiné à devenir un magnifique « parade ground ». Au centre, un mât immense où flottent le drapeau et la flamme à croix de Lorraine.

Le bataillon de chasseurs, les artilleurs, les chars, l’escadron, le détachement Garot s’installent chacun dans son quartier.

Sur le chemin qui mène à la patte d’oie s’élève le carré des officiers et le parc à voitures. À l’extrémité opposée et près du raccourci qui mène à Camberley, le carré des sous-officiers.

Dans une allée latérale, la chapelle, la salle des fêtes, le P.C. du docteur Ferry, le poste de police.

Malgré tous les efforts du R.E. les huttes sont à peine terminées, les routes inexistantes, nous pataugeons dans une boue épaisse et gluante.
Bien vite, nous l’avons surnommé « Les Hauts de Hurlevent ».

Tout autour du camp, des bois de pins, des collines, des grandes pistes sablonneuses où s’entraînent les chars du lieutenant Ratard et l’escadron moto du lieutenant Savelli.

Pendant des mois, chaque jour, nous explorons ce paysage, ces bois, ces collines... marches à la boussole, croquis d’itinéraire, marches d’entraînement, exercices de nuit, à pied, en voiture."

Jean SILVY