la 1ère Brigade Mécanisée revisite son histoire

La 1ère Brigade Mécanisée, unité ayant repris les traditions de la 1ère DFL, a organisé, le 8 mai 2014, une cérémonie de remise de décorations aux emblèmes de ses régiments, sous la présidence du général d’Armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre. Cette cérémonie était précédée d’un concert de musiques militaires donné au profit des blessés et de leurs familles et des familles des soldats de l’armée de Terre morts en service. Les troupes, rassemblées devant l’Hôtel de Ville de Châlons-en-Champagne, étaient présentées par le colonel Michel BILLARD, commandant en second la 1ère Brigade Mécanisée. Après que le général d’Armée Bertrand Ract-Madoux et le général Bruno Guibert, accompagnés de M. Pierre Dartout, Préfet de la Marne et de M. Benoit Aparu Maire de Châlons, les eurent passées en revue, une évocation de Bir-Hakeim et de la 1ère Division Française Libre fut faite en présence de quelques véhicules d’époque.

Ce fut l’occasion de rappeler les parcours des unités, la conduite remarquable des soldats qui ont été engagées et les citations obtenues pour l’accomplissement de missions difficiles pour lesquelles les militaires n’ont pas hésité à aller jusqu’au sacrifice suprême. Sait-on par exemple que le 1er Régiment d’Artillerie de Marine est compagnon de la Libération ? Se souvient-t-on que Pierre Dac, dont l’espace où s’est tenu le concert porte le nom, a été un Résistant et un chroniqueur remarqué et remarquable sur la radio de Londres dans l’émission les “Français parlent aux Français” ? Connaît-on le passé prestigieux des 1er RI, 1er Tirailleurs, 1er Spahis, 3ème Génie ? Ce spectacle "son et lumière" très impressionnant fut suivi d’un cocktail dans les salons de l’Hôtel de Ville de Châlons-en-Champagne.

A l’invitation du général Bruno Guibert, l’ADFL était présente en la personne de sa Secrétaire Générale, Yvette Quélen-Buttin. Ce WE du souvenir s’est prolongé le dimanche 10 mai par la Commémoration du 72ème anniversaire de Bir Hakeim, suivi d’une journée Portes Ouvertes au 1er Régiment d’ Artillerie de Marine (1er RAMA). N’oublions pas que le 1er RAMA, qui porte la fourragère aux couleurs de la Croix de la Libération, est l’héritier du 1er RA présent à Bir Hakeim.

C’était la première fois que le 1er Régiment ouvrait ses portes au public depuis son installation à Châlons-en-Champagne, souhaitant que les marnais affrontent nombreux le froid et la pluie.

Plusieurs anciens du Régiment d’Artillerie de la DFL avaient été conviés : Jean-Mattieu Boris et Roger Nordmann, Anciens de Bir Hakeim ainsi que Jean Gilbert. La journée a commencé par une prise d’armes placée sous la présidence du général Guibert. Les troupes étaient présentées par le lieutenant-colonel Christopher Malod, commandant le 1er RAMA, en présence du député-maire de Châlons-en-Champagne, le colonel (ER) Benoît Aparu et du délégué national du Conseil National des Communes Compagnons de la Libération, Fred Moore. A la fin de la prise d’armes, une nouvelle reconstitution des combats de Bir Hakeim nous a permis de prendre conscience de la violence des combats des Français Libres, combats qui ont constitués la première victoire française après l’armistice.

Texte d’Yvette Quélen-Buttin

Ci-dessous quelques photos de la reconstitution de la bataille de Bir-Hakeim. A l’honneur, le fameux canon de 75...